ActuPeopleSociete

THIONE SECK après la décision du juge: « Je me sens délaissé »

Le lead vocal du Raam-Daam s’est prononcé sur la décision de justice rendue en sa faveur ce jeudi par la chambre correctionnelle qui a annulé la procédure de l’enquête préliminaire. Thione Seck parle certes d’une victoire mais, pour lui, le mal est déjà et il s’en souviendra durant toute sa vie. Egalement, il s’est désolé du préjudice subi avant de faire savoir qu’il se sent délaissé. Voici sa réaction complète :

« J’ai toujours dit que je n’ai jamais fait de faux-billets, je ne sais pas comment on fait des faux-billets, je n’ai pas des faux-billets. Je ne le ferai jamais. Un faiseur de faux-billets n’aura jamais le visage que Dieu m’a donné. J’ai toujours dit que j’étais innocent. On m’a berné comme on a berné beaucoup de grands marabouts, comme on a berné d’anciens présidents de la république. J’ai toujours dénoncé qu’il y avait un complot contre moi. Et le temps étant le seul juge m’a donné raison. Ils m’ont pris mes 85 millions FCFA. Ils ont Sali mon nom. On m’a retenu pendant 8 mois pour rien. Et ces 8 mois ont bousillé ma santé. Ils m’ont fait du tort. Ils ont fait du tort à ma famille, à mon épouse et à mes enfants. »

« La vérité a triomphé mais, le mal est déjà fait »

« Au moment où les gendarmes venaient chez moi, les journalistes étaient à l’affût, cela veut dire que c’était programmé. Les gendarmes qui viennent me dire vous avez tant de milliards en faux, comment ils le savaient ? Cela veut dire que tout était programmé. Mais, aujourd’hui est un jour de victoire pour moi et c’est très important pour mes fans et ma famille. On m’a sali pour rien malgré tout ce que j’ai fait pour mon pays. Pendant 45 ans, je n’ai cessé de réfléchir, de composer, de choisir des thèmes qui puissent servir aux sénégalais. Si on dit que Thione Seck est le meilleur parolier de toute sa génération, ce n’est pas pour rien. J’ai creusé mes guiboles à longueur de journée pour servir ce pays. Je me sens un peu délaisser. Il n’y a aucun artiste qui crache sur un contrat de 105 concerts en Europe. C’est après que j’ai compris ceux qui m’appelaient avec les numéros suédois étaient au Sénégal. La vérité a triomphé mais, le mal est déjà fait et je m’en souviendrai jusqu’à la fin de mes jours ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *