A LA UNEjusticePolitique

Affaire des 94 milliards : Ousmane Sonko dit ne répondre qu’à la convocation du Procureur et taxe d’enfantillage la requête de Aymérou Gningue

En meeting à la place Bambaya de Soucoupapaye, le candidat à la présidentielle du 24 février 2019, Ousmane Sonko, président du parti Pastef, a répondu au président du groupe parlementaire, Aymérou Gningue qui avait soutenu prendre la décision d’ouvrir une enquête parlementaire sur le dossier des 94 milliards.
Selon le chef de file des Patriotes, c’est de l’enfantillage et il ne répondra qu’au Procureur s’il décide d’ouvrir la plainte qu’il avait déposé.
Ousmane Sonko a profité de ce meeting pour déterrer le dossier du meurtre de sa militante Mariama Sagna, le dossier des supposés gendarmes qui sont passés dans le domicile de sa mère. Il a accusé nommément le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr d’être le commanditaire du saccage de son siège à Yoff…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.