A LA UNESocieté

«Votre prénom est une insulte à la France» : Hapsatou Sy dévoile la vidéo de Zemmour

«Terriens du dimanche» : Hapsatou Sy dévoile la vidéo des propos d’Eric Zemmour sur Instagram

Prise à partie par Eric Zemmour, Hapsatou Sy a décidé de diffuser les images coupées lors de la diffusion « Terriens du dimanche » sur C8.
Choqué par les propos d’Eric Zemmour dans l’émission « Terriens du dimanche », Hapsatou Sy a décidé de dévoiler la vidéo de leur échange sur son compte Instagram.

La scène qui s’est déroulée, jeudi, lors de l’enregistrement de l’émission de Thierry Ardisson a été coupée lors de la diffusion de l’émission, dimanche, sur C8.

Regrettant que les prénoms donnés aux enfants ne soient par toujours ceux du calendrier des Saints, celui qui déjà en 2016 avait déploré le choix de Rachida Dati d’appeler sa fille Zohra, lance à la chroniqueuse Hapsatou Sy : « C’est votre prénom qui insulte la France. La France n’est pas une terre vierge, c’est une terre avec une histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’histoire de la France. »

Plus loin, Eric Zemmour revient à la charge en affirmant qu’il préférerait qu’ Hapsatou s’appelle « Corinne ». Gilles-William Goldnadel tente alors d’intervenir. « Mes parents m’ont prénommé William, honnêtement, est-ce que tu les aurais engueulés ? », demande-t-il à Zemmour. La réponse : « C’est limite William ». « Et Natacha ils ont le droit ? », lance Natacha Polony. « Non, Nathalie c’est mieux », rétorque Eric Zemmour.

« J’ai décidé de diffuser moi-même quelques images, quels qu’en soient les risques »
« J’ai décidé de diffuser moi-même quelques images, quels qu’en soient les risques », explique Hapsatou Sy sur le réseau social qui se dit « éprouvée » par cet incident. « Je tiens à préciser que ce n’est pas un affront que je fais à C8, j’ai beaucoup de respect pour le patron de la chaîne Franck Appietto. Je comprends qu’il y a un problème juridique qui fait que la chaîne ne peut pas diffuser les images parce qu’elles sont extrêmement violentes. Mais personnellement et dans mon être, je ne peux pas accepter qu’Eric Zemmour soit parti du plateau en ricanant, en me regardant impunément comme si rien ne s’était passé alors qu’il venait de m’insulter comme jamais je n’ai été insultée », ajoute-t-elle.

« Je comprends l’émotion d’Hapsatou Sy et ce qu’elle a vécu, je suis très désolé de cette histoire, a expliqué ce mardi Thierry Ardisson sur CNews. Elle a été appelée plusieurs fois par le patron de C8, mon co-producteur, mais elle n’a pas décroché. Ce n’est pas personnel entre elle et moi. Elle s’étale sur Twitter pour faire un bad buzz, c’est complètement nul. Elle a signé un contrat et elle a un devoir de réserve. »

Reste à savoir si après cette épisode Hapsatou Sy va continuer sa chronique dans l’émission. « Si elle revient dans un bon esprit, je veux bien, mais pour nous faire des scènes comme ça, ce n’est pas la peine », a-t-il prévenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.